Yvonne Bourlat, artiste peintre inclassable Elisabeth Canitrot

Si vous voulez aller à la rencontre d’un peintre méconnu, qui a côtoyé de célèbres artistes de son temps, comme Michel Sima, sculpteur et photographe de Picasso, Alphonse Grebel ou Everling Picabia, femme de Francis Picabia, découvrez l’autobiographie d’Yvonne Bourlat, Le monde de l’incompréhension.

Enfant mal aimée, oubliée, tyrannisée par une sœur au fort tempérament, elle a su dans l’art et l’amour trouver son chemin. Peintre déjà récompensée à 13 ans, elle expose dans les grands salons parisiens mais les embûches sont pourtant nombreuses. La guerre, la faim (qui lui a fait troquer des œuvres contre un peu de nourriture), l’occupation, le vol de certaines de ses toiles, la captation d’autres œuvres, n’altèrent pas sa foi mais nourrissent son art et sa nature humble tout en l’éloignant du monde et d’une mise en lumière légitime.

Cet autoportrait lève entre ses pages, émaillées de poésie, une partie des secrets d’une femme hors du commun dont l’art a été le moteur presque tout au long de sa vie.

Elisabeth Canitrot                                                                                                                           écrivain et blogueuse, 6/5/2019.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *